• Geneviève Lazaron

Surprise pour la fin de l'année dans les écoles communales


« Des écoles ouvertes sur le monde » cette phrase souvent défendue par l’Echevine de l’Enseignement, Geneviève Lazaron, est le départ de toute une phase de développement informatique dans les écoles communales.

Ainsi, dans le cadre du projet « Cyberclasse » initié par la Région Wallonne, plusieurs écoles communales namuroises ont pu être équipées de matériel informatique moderne afin que les enfants se familiarisent avec l’utilisation des ces instruments qui font partie de la vie quotidienne dans la plupart des familles.

Par exemple, les implantations de l’école communale de Namur II (La Plante, Naninne et la Court’Echelle) se sont vues dotées chacune de 6 ‘’Mac’s minis’’ tout neufs. Le choix de ce type de machines portables est motivé par la possibilité de mobilité dans les classes.

Grâce à une connexion sans fil couvrant l’entièreté des bâtiments, toute l’école est capable de surfer sur la toile.

Bien entendu, il n’est pas question de cours d’informatique à proprement parler. L’outil est utilisé afin d’appuyer les apprentissages, par exemple, à travers des recherches via internet, l’élaboration par les enfants de leur ‘’projet personnel’’, la création d’une affiche annonçant un événement à l’école, etc… Toute une série d’activités qui permettront aux enfants de se familiariser utilement à la manipulation de ces ordinateurs.

C’est aussi l’occasion de sensibiliser les enfants aux dangers d’internet. Les enseignants peuvent aider les jeunes à se protéger en les informant sur les risques liés aux communications en ligne et en s’impliquant davantage dans les activités des enfants sur le web.

Dans une autre école communale, à Jambes-Velaine, c’est le tableau noir d’une classe qui a, tout récemment, été remplacé par un tableau tactile interactif.

Captivés par cet outil magique, les enfants participent aux leçons avec curiosité. Ils se bousculent presque pour « aller au tableau ». Si l’institutrice doit préparer ses leçons, c’est au départ de son ordinateur qu’elle le fait pour ensuite les envoyer vers le tableau. Outre une dimension ludique à la manipulation, c’est tout un monde de possibilités didactiques qui est présenté aux enfants en direct.

Vu au salon de l’éducation, ce tableau tactile a fait l’unanimité de l’équipe éducative. Le directeur n’a donc pas hésité à doter l’école de cet outil pédagogique.

A La Plante comme à Velaine, l’Echevine a assisté à l’utilisation des nouveaux équipements et a pu constater l’intérêt et la motivation des élèves.

Il faut vivre avec son temps mais surtout profiter des progrès et y prendre part dans la mesure du possible. Ce n’est qu’un début, la Ville de Namur compte bien poursuivre ses investissements pour les écoles.

#école #monde

© 2017 Geneviève Lazaron

  • Grey Facebook Icon
  • Grey RSS Icon