• Geneviève Lazaron

Chantier crèche Belle-Vue à Jambes


Sur l’ensemble du territoire namurois comme partout ailleurs en Communauté Française, la question de trouver une place d’accueil pour un enfant de 0 à 3 ans est une source d’inquiétude pour les futurs parents.

Ce vendredi 08 juin, Geneviève Lazaron, Echevine de la Petite Enfance et les autorités communales, ont mis à l’honneur le chantier de la crèche Belle-Vue (située entre la Chaussée de Marche et la rue de Géronsart sur le plateau du même nom).

L’Echevine est convaincue, comme ses collègues du Collège communal, que l’implantation de la crèche de Belle-Vue est essentielle pour le Sud du territoire communal. Rappelons-le, elle aura une capacité d’accueil de 60 places (équivalents temps plein), qui seront ouvertes progressivement.

Le présent nous ouvre des portes sur l’avenir. Les premières années de la vie de nos enfants sont importantes. La création d’un milieu d’accueil de qualité est donc primordiale. Les « petits » pourront ainsi effectuer, en toute quiétude, leurs premiers pas vers le monde extérieur.

La conception même du bâtiment a été réalisée avec toute l’attention nécessaire à la qualité de l’environnement et à l’organisation de l’espace pour l’éveil des enfants, la facilité des parents et le bien-être du personnel. Il ne s’agira pas d’une simple « garderie » d’enfants !

Des projets créatifs existent afin d’ouvrir les horizons de nos petites têtes blondes tels que l’éveil musical ou la psychomotricité lorsque c’est nécessaire.


​L’aboutissement de ce projet est issu de la collaboration entre les services de la Ville et l’ASBL Sonefa (Société Namuroise d’Equipements Familiaux) dont la mission est de gérer le Centre Namurois de la Petite Enfance.

La Sonefa regroupe 8 milieux d’accueil collectifs, une septantaine d’accueillantes pour un total d’environ 600 places (équivalents temps plein ; ce qui représente environ 1200 enfants accueillis – en tenant compte des mi-temps, 3/semaine,…).

Geneviève Lazaron a profité de l’occasion pour remercier tout le personnel de la Sonefa tant dans le chef des « staff » administratif et technique, que des Travailleurs Médico-Sociaux ou encore des puéricultrices pour leur investissement dans leurs missions quotidiennes.

Le combat de l’Echevine de la Petite Enfance reste axé sur l’ouverture de nouveaux milieux d’accueil : « Nous devons aider les familles à faire face à cette problématique qui a un impact direct sur leur quotidien ».

#bellevue #jambes #lazaron #crèche

© 2017 Geneviève Lazaron

  • Grey Facebook Icon
  • Grey RSS Icon