• Geneviève Lazaron

Rentrée des classes des petits Namurois


Le soleil a chassé les nuages pour la première journée des petits Namurois.

Et ils étaient nombreux ce matin,nos écoliers en route vers les écoles communales. Ils étaient pas moins de 4200 enfants dans les cours de récré quand la cloche a sonné à 8h30. Cours de récré qui sont aussi le théâtre de bien des scènes émouvantes : les pleurs des plus petits qui entrent pour la première fois, les grandes retrouvailles des amis de classe, les regards angoissés des nouveaux élèves… Comme le rappelle l’Echevine de l’Enseignement, Geneviève Lazaron, une école c’est un cœur qui bat dans son quartier, dans son village.

En ce qui concerne les chiffres de cette rentrée, c’est statu quo avec la rentrée dernière. Il faut aussi compter sur l’arrivée progressive des petits de maternelles au cours de l’année. L’Echevine est donc très satisfaite de cette dernière rentrée de la législature.

A Namur, c’est 23 implantations d’écoles pour 11 directions distinctes soit un directeur de plus qu’en 2011-2012. Outre la nouvelle direction, qui a pour siège l’école de Bouge Moulin-à-Vent, c’est une réorganisation transversale de l’enseignement communal fondamental qui a été réalisée.

Entre la fermeture de l’école de Plomcot et certaines écoles qui avaient besoin d’un souffle nouveau, cette nouvelle organisation a été pensée dans l’intérêt des enfants mais aussi pour améliorer les conditions de travail et le bien-être de tous. Il était nécessaire que les directeurs puissent évoluer avec des quantités d’élèves plus gérables et ainsi être plus présents dans leurs établissements et maximiser les relations avec les équipes.

Nos écoles communales, qu'elles soient fondamentales, secondaires ou de promotion sociale, se doivent de répondre aux aspirations et aux besoins de la population en matière d'éducation. Proche du citoyen, refusant toute sélection sociale, chaque établissement est une école : - de la démocratie ouverte à tous, sans distinction, - de la tolérance en reconnaissant le droit à la différence et respectant toutes les conceptions idéologiques et philosophiques, - humaniste parce qu'elle favorise l'épanouissement personnel et l'autonomie de l'enfant tout en prenant en compte les besoins de la société, - ouverte sur les nécessités du monde par son souci de veiller à l'apprentissage des langues, de l'informatique, - avec un projet pédagogique basé sur des valeurs de socialisation, de créativité et d'autonomie responsable - ouverte à la culture et la pratique artistique qui peuvent être des outils formidables d’éveil et de formation à la curiosité, à la création et à l’autonomie.

Depuis 6 ans, Geneviève Lazaron soutient que la mission première de l’enseignement est l’apprentissage de base : savoir lire-écrire- compter et son perfectionnement. Elle est aussi consciente que l’école est également un lieu d’éducation même si c’est la famille qui doit assumer cette mission en priorité. A l’école, on y apprend le Savoir mais aussi le « savoir faire » et le « savoir être ». Elle a une totale confiance en ses équipes éducatives performantes.

Un enseignement de qualité et des écoles ouvertes sur le monde, c’est aussi via l’apprentissage précoce des langues, l’immersion en néerlandais à Erpent et Boninne. Sans oublier les sports, la psychomotricité en classes maternelles, le chant, la musique, la peinture,….

Elle ajoute qu’il faut avoir conscience qu’une telle qualité d’enseignement ne pourrait pas exister sans le soutien permanent de la Ville de Namur qui, il faut se le rappeler, est le Pouvoir Organisateur de ces établissements.

#rentrée #namur

© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron