• Geneviève Lazaron

"Nous assumons notre choix parce que nous n'avons pas le choix !"

Mis à jour : 16 déc. 2020


Durant le Conseil provincial du vendredi 20 novembre dernier, j'étais interpellée par le chef de groupe socialiste par sur la décision de la Province de Namur de ne plus soutenir financièrement des associations. Cette décision s'inscrit dans le cadre de la Réforme annoncée le 11 septembre. Un choix très difficile mais nécessaire au vu de la situation.


Pour rappel, à la demande du Gouvernement Wallon PS-MR-ECOLO, la Province de Namur devra prendre en charge d'ici 2024 une partie du financement des zones de secours et, pour ce faire, dégager un budget de 24 millions d'Euros. Désireuse de ne pas impacter son personnel ni le citoyen sur le plan financier et dans le cadre de cette réalité budgétaire, il n'y a donc plus de marge possibles que de toucher aux transferts.


La réalité ne nous permet plus de continuer à soutenir financièrement ces associations, néanmoins, la volonté de la majorité est de les accompagner dans la recherche de solutions pérennes. Des actions ont déjà été entreprises en ce sens telles que, par exemple :


· des courriers portant sur des possibilités de subsidiations, sur l'augmentation des points APE ou encore les possibilités de reconnaissances ONE,


· des entrevues avec les associations qui l'ont demandées,


· Une réunion destinée à faciliter les prises de contacts entre certaines associations fortement impactées a été organisée avec les communes concernées par ces actions. Les Ministres Collignon, Morreale, Linard et Glatigny étaient également conviés à cette réunion. (Seule Madame Glatigny a répondu positivement à notre invitation)


Visionnez mon intervention lors du Conseil Provincial :


© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron