top of page
  • Geneviève Lazaron

Ville et Province de Namur s'unissent contre les violences...

Dernière mise à jour : il y a 13 heures

“ La femme : Victor lui tenait la main. Ils se lançaient des regards qui criaient au désir, ça se sentait même à la distance où j’étais. Il l’a doucement poussée contre une voiture et l’a embrassée. Elle avait l’air surprise. Il a embrassé sa nuque et elle n’a pas bougé. Elle a hésité, il avait l’air d’insister. Comme elle hésitait toujours, il lui a enlevé son chemisier. Victor c’est un mec qui va droit au but, je ne sais pas… C’est juste que j’ai été surprise qu’il l’enlève d’un coup mais, après tout, ça ne me regarde pas non ? “



Ceci, est un extrait de la pièce de théâtre "ANNA", une pièce qui aborde la complexité de la notion de consentement et questionne le regard de chacun sur le viol. Cette pièce a été programmée pour les professionnels du secteur de l'action sociale et plus particulièrement des personnes qui prennent en charge des victimes et/ou des auteurs de violences sexuelles à l'initiative de la Ville de la Province de Namur.



Déroutante, elle met en exergue la banalisation du sujet et met en avant le rôle des différents protagonistes (victime, auteur, famille, témoin,...) et invite à la réflexion.


Actuellement représentée publiquement à Namur, cette pièce, premier volet d'une trilogie, circule dans le pays.

Plus d'informations sur cette pièce et sur l'asbl créatrice


Cette initiative s'inscrit dans un projet plus global de lutte contre les violences intrafamiliales puisque Ville et Province de Namur collaborent à l'ouverture de l'Espace VIF, un Espace 100% dédié à la problématique.

13 vues0 commentaire
bottom of page