• Geneviève Lazaron

Pose de la première pierre à l'école d'Andoy


Discours de Geneviève Lazaron à la cérémonie officielle

de pose de la première pierre de la nouvelle école d'Andoy.

On ne peut se retrouver à Andoy sans repenser, revivre, cet après-midi du 22 juin 2009. Un événement qui a marqué les esprits des petits comme des grands.

Pourtant au-delà de la catastrophe, on a, heureusement, évité le drame – la tragédie.

Je ne remercierai d’ailleurs jamais assez toutes les personnes qui ont œuvré pour apporter tout le soutien nécessaire aux enfants :

la direction, les enseignants, les parents, les villageois et toutes les personnes, en général qui de près ou de loin, étaient là dans ces moments difficiles. Merci très sincèrement pour les enfants.

Toujours dans l’émotionnel, c’est au court terme et donc à la reprise de l’activité scolaire, qu’il nous fallait penser. Nous, Ville de Namur, n’avions pas d’autre choix que d’aller de l’avant. Au-delà des autorités communales, c’est tout Andoy qui avait fait son choix : pas question de diviser l’école ou de la délocaliser !

Les 2 mois de vacances scolaires tombaient à pic pour trouver LA solution. C’est aussi l’occasion pour moi de mettre en évidence les services de la Ville qui durant ces 2 mois d’été se sont démenés pour rendre possible ce qui était nécessaire !

Ainsi le 1er septembre 2009, une école provisoire avait vu le jour au cœur du Village et était inaugurée en fanfare avec la Ministre de l’Enseignement.

Certes, une école provisoire mais une école plus que correcte !

Aujourd’hui, ce n’est pas une victoire que nous fêtons mais plutôt le commencement de la fin ! La fin des longues procédures pourtant inévitables que nous avons du « subir ».

Rien n’est simple dans l’administration surtout pour des projets d’une telle ampleur. Si le temps vous a paru long ; si au fil des mois, vous avez parfois perdu patience; nous vous comprenons.

Pourtant je vous dirais que : construire une école, ce n’est pas simplement un projet immobilier, c’est aussi un projet porteur de valeurs. Investir pour nos enfants c’est investir dans l’Avenir car l’avenir, c’est eux.

Les maîtres mots de ce beau projet auront été et sont toujours patience et persévérance car les enjeux en valent la peine.

Au-delà des promesses faites, nous y sommes. Le présent nous ouvre les portes de l’avenir. Un avenir bien réel fait de murs et de blocs, d’ambition et d’innovation.

4 Classes pour les maternelles, 6 pour les primaires. Une école à la hauteur des attentes de l’équipe éducative mais aussi conçue dans le respect de l’enfant, de ses rythmes et de sa sécurité.​

Outre le bâtiment qui s’édifie, c’est l’âme d’une école qui va investir les lieux, un cœur qui bat. Et je suis certaine, pour bien connaître l’équipe, que tout se passera au mieux pour le bien de tous : enfants, enseignants, équipe éducative et parents.

En ma qualité d’Echevine de l’Enseignement, j’attache aussi beaucoup d’importance à la sauvegarde d’une école au centre du village. Au-delà de son rôle éducatif, l’école est aussi un lieu de rencontre, d’échanges privilégiés. La proximité renforce aussi la qualité des relations sociales qui s’y développent.

Je me réjouis donc comme vous tous de l’événement d’aujourd’hui mais attend avec impatience la pose de la dernière pierre de l’édifice.

#andoy #école #posedelapremièrepierre #lazaron

© 2017 Geneviève Lazaron

  • Grey Facebook Icon
  • Grey RSS Icon