• Geneviève Lazaron

« Délocalisation » en urgence de l’école communale d’Andoy.


La décision a été prise hier par Geneviève Lazaron, Echevine de l’Enseignement, et les responsables de son service. L’école d’Andoy installée dans les modules préfabriqués n’est plus en état d’accueillir les enfants dans de bonnes conditions. La longue période de froid glacial que nous connaissons ces dernières semaines a provoqué le gel des tuyauteries d’évacuation condamnant ainsi l’accès aux sanitaires.

Plusieurs « solutions » ont été envisagées : salle paroissiale, local du tennis de table, installer des wc chimiques,… mais cela s’est avéré inadéquat. On parle quand même de 160 enfants qui doivent pouvoir évoluer dans des conditions convenables pendant toute la journée.

Ainsi, dès ce vendredi 10 février et jusqu’à ce que la firme qui a installé les modules confirme que les canalisations sont à nouveau en service, les élèves de l’école d’Andoy seront installés dans l’école communale de Velaine (Jambes).

Rien ne change au niveau des horaires. Les cours se dérouleront normalement ainsi que les repas. Les enfants seront transférés en car (aller-retour) durant les heures scolaires obligatoires. Les garderies du matin et du soir seront, quant à elles, maintenues sur le site d’Andoy puisque le nombre d’enfants est beaucoup moins important et les toilettes de la salle sont accessibles. Les parents ont été avertis hier par un courrier de la direction via les cartables de leurs enfants.

Ce plan B a été élaboré en étroite collaboration avec le Service Enseignement de la Ville de Namur (administration, transports scolaires, équipe éducative,…) et l’Echevine de l’Enseignement, Geneviève Lazaron, afin d’assurer aux enfants les meilleures conditions de vie pendant ces quelques jours difficiles.

#andoy #école

© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron