• Geneviève Lazaron

Aide aux jeunes artistes : le Fonds Thirionet


Jeudi 11 juillet, c'est dans les salons de M. le Gouverneur au Palais provincial que les lauréats du Fonds Thirionet ont été reçus par les membres du Collège et du Conseil pour la remise officielle des prix 2013.

C'est Geneviève Lazaron, Députée provinciale en charge de la Culture qui a eu le plaisir de présenter les boursiers et d'accueuillir le public et la presse pour l'occasion.

C’est depuis 1994 que la Province de Namur soutient les jeunes artistes via le Fonds Monsieur et Mademoiselle Thirionet. L’objectif de la démarche est de récompenser des jeunes gens de la province de Namur qui se consacre avec succès à l’étude des arts et dont la vocation se trouve entravée par manque de moyens financiers. Une septantaine d’entre eux ont eu la chance de bénéficier de cette aide, un tremplin sans lequel certains auraient peut-être difficilement pu débuter leur carrière, souvent brillante aujourd’hui. Rappelons, par exemple, que Cécile de France fut l’une d’entre eux. Force est de constater que chaque nouvelle session du Fonds Thirionet permet de constater à quel point notre terroir est riche en jeunes talents artistiques remplis d’enthousiasme et de confiance en l’avenir. Si l’apport financier d’une bourse comme celle-ci est non négligeable, la Province de Namur ne se cantonne pas à cet aspect des choses. Les services provinciaux s’intéressent et suivent attentivement l’évolution artistique de ses boursiers et en font la promotion. Notamment au travers d’une rubrique consacrée dans la revue du Service de la Culture dans laquelle leur actualité est régulièrement présentée mais aussi dans les programmations du service de la Culture de la Province de Namur.

De l’avis général du jury, la sélection 2013 s’est révélée de grande qualité et très variée au niveau des disciplines artistiques. Comme le prévoit le règlement, l’accent a été mis sur la notion de perfectionnement et d’ailleurs, certains candidats ont été invités à se représenter dès qu’ils auront fini leur formation de base.

La sélection 2013 comptait 20 candidats dont 14 se sont présentés au jury qui a retenu 4 lauréats :

Clémentine COLPIN Discipline abordée : Mise en scène

Clémentine est titulaire d’un Baccalauréat en Arts du Spectacle et Techniques de Diffusion et de Communication : option Interprétation Dramatique et vient de terminer un master en Interprétation Dramatique à l’IAD Elle a de multiples expériences en tant que comédienne et d’accompagnement à la création

Son projet : intégrer la Manufacture (Haute École de Théâtre de Suisse romande) à Lausanne pour y effectuer un Master en mise en scène. La candidate a réussi avec succès son examen d’entrée dans cette école. Elle sera la première Belge acceptée.

Flora HUBOT Discipline abordée : Arts plastiques : peinture, dessin, vidéo, performance, installation

Flora est bachelière en Peinture et vient de terminer son Master en Peinture à l’École de Recherche Graphique à Bruxelles Elle a, à son actif, un palmarès déjà bien rempli avec plusieurs prix et participations à des expositions Elle dispose d’une expérience professionnelle avec l’artiste Diego Bianchi lors d’un voyage en Argentine

Son projet : développer la pratique audiovisuelle dans l’atelier La Fabrica à Buenos Aires (Argentina) en confrontation avec de jeunes créateurs de différentes disciplines et le professeur Jose Albert Marchi.

Gilles KREMER Discipline abordée : l’improvisation musicale

Gille dispose d’un Master en Bio Ingénieur à l’UCL Il a fait de nombreuses formations en guitare notamment à l’Académie d’Eté de Neufchâteau avec Tcha Limberger Par ses activités comme musicien professionnel, principalement dans la fanfare Kermesz à l’Est et dans le Quintet Muziek de Singe, le candidat est dans un travail de composition, d’interprétation et d’entraînement musical quotidien, depuis bientôt huit ans. Il a déjà participé à des événements « grand public » tels que Esperanzah, la Semo, les Francofolies de Spa, le Festival de Chassepierre, Namur en Mai,…

Son projet : afin d’acquérir de nouvelles techniques musicales et de renforcer les compétences comme musicien, compositeur et interprète, d’une part, suivre une formation-immersion d’improvisation musicale au Winter Edition à Weimar, en Allemagne et, d’autre part, prendre des cours ponctuels avec Tcha Limberger qui excelle principalement dans le violon, le chant et la guitare.

Maxime MICHALUK Discipline abordée : Violon

Maxime a fait partie de l’IMEP : Catégorie « Jeunes Talents » de 2007 à 2012 (violon) La Section « Jeunes Talents » de l’IMEP s’adresse à des jeunes musiciens très doués, en avance sur leur niveau qui peuvent suivre, à leur rythme, des cours du niveau supérieur. Maxime Michaluk y est entré à l’âge de 13 ans et y est resté 5 ans. Il termine actuellement une première année de baccalauréat à l’IMEP ave le Professeur Igor Tkatcouk À 18 ans, ce lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux présente déjà un parcours artistique impressionnant.

Son projet : parfaire sa formation au Mozarteum de Salzbourg chez le maître de renommée internationale Igor Ozim qui fait partie de jurys prestigieux tels le Reine Élisabeth. Il figure parmi la dizaine de candidats sur une cinquantaine qui ont réussi l’examen d’entrée pour le baccalauréat.

Geneviève Lazaron n'a pas manqué de féliciter les candidats pour leur participation et les quatre lauréats pour leurs parcours artistiques déjà impressionnants et leur souhaiter excellente continuation dans leur apprentissage.

La remise des prix s'est clôturée par un morceau de violon interprêté par le lauréat Maxime Michaluk qui, a seulement 18 ans, n'a pas manqué d'impressionner le public!

#fondsThirionet #jeunesartistes #art #bourse #culture #genevièvelazaron #lazaron #provincedenamur #lauréats

© 2017 Geneviève Lazaron

  • Grey Facebook Icon
  • Grey RSS Icon