• Geneviève Lazaron

Problématique de l'Habitat Permanent en province de Namur


En matière de Zone d’Habitat Permanent, la province de Namur est de loin la plus concernée avec 12 zones HP reconnues sur son territoire. Si les chiffres de l’Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique (IWEPS) font état, à fin de 2012, d’environ 8500 habitants résidant dans les communes qui adhèrent au plan HP en Wallonie, on sait que la réalité est bien plus alarmante. Des lieux de vie précaires, des conditions de vie précaires, l’isolement, les zones de non droit parfois, l’accès difficile aux soins de santé …de nombreux problèmes voient le jour.

La Province de Namur, depuis plus de 10 ans, entend améliorer les conditions de vie dans ces zones fréquentées par un public particulièrement fragilisé. Ainsi en 2002, le Conseil provincial a adopté un règlement relatif à l’octroi d’aides aux initiatives locales en matière d’habitat permanent en camping et parcs résidentiels et y a affecté 1.000.000 €. En 2005 en parallèle, une convention dans ce cadre était signée avec le Bureau Economique de la Province de Namur (BEP) réglant les modalités de participation à concurrence de 1.000.000 € complémentaires issus des « crédits parallèles » gérés par celui-ci, dans le Fonds provincial (Fonds HAPET) mis en place à cet effet.

Le règlement vise aux équipements communautaires et infrastructures. La contribution du Fonds est plafonnée à 250.000 € maximum par projet et par triennat. La participation financière de la commune concernée doit être au moins égale à celle sollicitée auprès du Fonds provincial. Chaque dossier est analysé par un Comité d’avis pluridisciplinaire (Province de Namur, BEP, SPW).

Dans la Déclaration de Politique Provinciale, il tenait à cœur de Geneviève Lazaron en charge des affaires médico-sociales, de ne pas oublier cette population fragilisée et de soutenir des projets concrets de réaménagement et de rééquipement de ces zones.

Dans la droite ligne de cette volonté, le Collège provincial a analysé ce jeudi 18 juin, quatre dossiers qui lui étaient présentés dans le cadre du règlement du Fonds Hapet. C’est un montant total de 341.033 € qui sera investi dans 4 projets qui visent directement à l’amélioration des conditions de vie des résidents.

  1. Commune d’Hastière

Objet : Réfection des voiries du domaine des « Journaux »

Montant obtenu pour financement des travaux : 220.287 €

  1. Commune d’Yvoir

Objet : Volonté de bénéficier d’un local d’accueil au parc résidentiel « La Gayolle »

Montant obtenu pour financement des travaux : 18.305 €

  1. Commune d’Anhée

Objet : acquisition, assainissement et réaménagement de parcelles (10 lots) sur les sites « Bois du Marly « et « Les Respes »

Montant obtenu pour financement des travaux : 86.400 €

  1. Commune de Philippeville

Objet : Construction d’un espace communautaire aux « Valisettes »

Montant obtenu pour financement des travaux : 34.346 €

La Province de Namur s’implique dans la problématique de l’habitat permanent par son soutien financier aux communes mais aussi par les interventions des services provinciaux (cohésion sociale, santé mentale, lutte contre les violences,…) dans ces milieux de vie. A cet égard, la Province a l’intention de continuer à venir en appui aux communes, au travers de l’élaboration et de la mise en œuvre de leur Plan de Cohésion Sociale.

#habitatpermanent #namur #ProvincedeNamur

© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron