• Geneviève Lazaron

Action Radon 2018 mode: ON à la Province de Namur


Rappel : qu’est-ce que le radon ?

Inodore, incolore et insipide, le radon est un gaz naturellement présent dans les sols et les roches. Depuis le sous-sol, il peut s’infiltrer dans n’importe quel bâtiment par les fissures, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d’eau. Lorsqu’il est inhalé, il atteint les poumons et irradie les tissus, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer.

Après la cigarette, le radon est la deuxième cause de cancer du poumon dans notre pays. A savoir, le cancer du poumon touche plus de 6000 personnes en Belgique chaque année.

Le risque lié au radon est d’ailleurs nettement accru chez les fumeurs et, près d'une fois sur dix, le radon en est la cause. C'est la substance cancérogène la plus dangereuse dans les habitations.

Des études récentes démontrent que le risque de cancer pulmonaire augmente déjà à partir d’une concentration en radon de 100 Bq/m³ dans l’air ambiant.

Action Radon 2018

La cinquième édition de cette grande campagne de détection du radon a débuté ce 1er octobre. Au cours de cette "Action Radon 2018", chacun a la possibilité, jusqu'au 31 décembre 2018, de commander un détecteur de radon via le site www.actionradon.be au prix de 20 € (analyse et aide éventuelle à la remédiation comprises).

Après 3 mois d'exposition, le détecteur est renvoyé au SAMI de la Province de Namur pour analyse. Les résultats sont ensuite communiqués par courrier, accompagnés d'une série de recommandations en fonction de la concentration en radon mesurée.

Institution proche du citoyen, la Province de Namur, via son Service d'Analyse des Milieux Intérieurs, organisera également trois matinées de sensibilisation à destination du grand public, lors des marchés de

  • Namur 6 octobre 2018

  • Eghezée 28 octobre 2018

  • Andenne 16 novembre 2018

Il sera possible à chacun d'obtenir tous les renseignements souhaités sur les risques liés au radon. Des détecteurs seront directement disponibles au prix de 20 €.

Nouveauté 2018

Notons que cette année, trois communes ont souhaité établir un partenariat avec la Province de Namur afin de détecter le radon sur leur territoire. Ainsi donc, pour les citoyens de la Commune de Floreffe, de la Commune de Vresse-sur-Semois et de la Ville de Walcourt, rendez-vous directement à l'administration communale pour y retirer gratuitement un détecteur, dans la limite des stocks disponibles (170 pour Floreffe, 650 pour Vresse-sur-Semois et 400 pour Walcourt).

Photos de la conférence de presse

#radon #sami #provincedenamur #cancer #causeducancerdupoumon

© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron