top of page
  • Photo du rédacteurGeneviève Lazaron

"Post-crise" du COVID chez les jeunes : la Province de Namur intervient

La crise sanitaire a mis en évidence l'importance de la santé mentale et son influence sur la scolarité des élèves. A ce jour encore, nos services provinciaux que sont la MADO (Maison de l’adolescent), les CPMS (centres psycho-médico-sociaux) et les services de santé mentale constatent l’effet retard de la crise Covid sur nos ados et l’affluence de demandes spécifiques de prise en charge.



En 2020, les interventions psychologiques de première ligne dédiées initialement aux adultes ont été élargies aux enfants et adolescents afin de les aider à surmonter de manière précoce les difficultés liées à cette crise.


Dans ce contexte « post-crise », une nouvelle convention INAMI renforce encore davantage l’aide aux adolescents et à leur entourage en proposant des soins adaptés via une coopération entre les réseaux de santé mentale (PSYNAM qui regroupe le réseau enfants/ados Kirikou et adultes PSY107) et d'autres acteurs du secteur.


Vendredi dernier, le Conseil provincial a choisi d’adhérer à cette démarche en signant cette convention qui lie désormais la Province de Namur au réseau Kirikou et à l’hôpital CPN Saint Martin.


Quelles actions concrètes découlent de cette convention ?

Dans les locaux de la MADO, organisation d’animations collectives et spécifiques à l’attention des adolescents encore impactés par la crise Covid. Ces séances gratuites seront codispensées par un psychologue de première ligne conventionné par PSYNAM et un autre professionnel de la Maison de l'adolescent (Service Vivre-Mieux de la Province).

Comentários


bottom of page