• Geneviève Lazaron

Du changement au Conseil Communal de Namur


La presse en a beaucoup parlé la semaine dernière, notre collègue et ami, Benoît Malisoux a décidé de se retirer de la vie politique namuroise.

Même si cette décision est tombée comme un couperet et de manière inattendue pour le CDH namurois, c'est avant tout la décision d'un homme respectable et respecté.

Choisir la vie que l'on veut mener est une chose, la subir en est une autre. Benoît ne se sentait plus dans son élément et il a choisi de prendre une autre direction.

Tant pis si nous sommes déçus et attristés par sa décision, nous nous devons la respecter sans jugement. Et nous ne pouvons que le remercier pour sa présence à nos côtés ces dernières années.

Chacun sa route, chacun son chemin. L'essentiel est d'avoir essayé.

Une décision qui a donc un impact important pour la Ville de Namur.

En effet, c'est Stéphanie Scailquin, actuelle chef de groupe CDH au Conseil qui sera la nouvelle Echevine et Brigitte Bazelaire qui reprendra du service en qualité de Conseillère Communale. Enfin, Conseillère depuis peu, Anne Oger reprendra le flambeau de Chef de groupe au Conseil.

Concernant la répartition des compétences, Stéphanie qui prêtera serment le 18 avril lors du prochain Conseil Communal, endossera les responsabilités de la Cohésion sociale et du Logement tandis que Baudouin Sohier remplacera Benoît Malisoux en qualité d'Echevin des Ressources Humaines, des Sports et de la Santé.

Des remaniements contrainst et forcés qui ont été orchestrés, dans ces conditions difficiles, par Maxime Prévot, Député-Bourgmestre et Jean-Michel Baijot, tout récent Président de la section locale du CDH à Namur.

Nous ne pouvons que souhaiter bon vent à Benoît pour la suite de sa carrière professionnelle vers un horizon plus serein.

#benoitmalisoux #malisoux #cdh #politique

1 vue

© 2017 Geneviève Lazaron

  • Grey Facebook Icon
  • Grey RSS Icon