• Geneviève Lazaron

Osons une 3ème fois les positives attitudes aux Wallos 2018!


Passionnément namuroise, je vis au cœur des fêtes depuis que je suis née. Comme beaucoup d’entre nous, j’ai vu les Fêtes de Wallonie évoluer au fil du temps. Ce long week-end me tient profondément à cœur, le folklore, les traditions,… et bien sûr l’ambiance festive des Fêtes de Wallonie. Mais avant tout, je suis une adepte de la fête réussie.

Si j’insiste sur l’association des mots « fête réussie » c’est aussi parce que c’est cela l’essence même du concept Label Fête et son slogan « Osons les positives attitudes » pour que la fête soit réussie!

Le but de cette initiative est que la fête soit belle et qu’elle le soit pour tous, jusqu’au bout.

En effet, faire la fête n’est pas sans risque ! Cela peut faire sourire dans un premier temps mais les accidents qui surviennent durant les fêtes de Wallonie, comme lors d’autres manifestations, prouvent que le sujet n’est pas à prendre à la légère.

C’est dans ce cadre que j’ai initié ce projet il y a trois ans au sein de la Province de Namur. Constat partagé des « dégâts » qui pouvaient malheureusement être causés par la fête, le concept Label Fête a rapidement été rejoint par nos partenaires qui nous suivent depuis le début du projet.

Ce projet vise un objectif de prévention positive : pas question de discours moralisateur, ni de jugement, juste oser adopter les positives attitudes pour soi-même mais aussi envers les autres.

Dans ce contexte l’Institution provinciale assure en plein son rôle de fédérateur, de coordinateur mais aussi, via l’intervention des services de la Santé publique, sa mission de prévention et de promotion de la santé.

Mais concrètement, que se passe t’il lors de Label Fête ?

Label Fête, c’est un concept qui évolue tout au long des fêtes de Wallonie. Il cible d’abord les jeunes ados dans le cadre de ce qu’on pourrait appeler de manière pompeuse « un salon de la prévention et de la sécurité routière » (mais rassurez-vous, en réalité, c’est loin d’être ennuyeux !) et se poursuit tout au long du week-end pour tous les publics sous forme de stand de prévention sous le chapiteaux de la Place d’Armes et de distribution de goodies de façon itinérante dans le centre-ville.

Les jeudi et vendredi, c’est donc un salon qui se décline de deux façons afin de s’adresser aux aînés du secondaire :

  • le salon de la sécurité routière pour les élèves de 6èmesecondaire

  • le salon de la prévention pour les élèves de 5ème secondaire

Les jeunes « fêtards » (ou pas !) des différentes écoles sont alors invités à participer aux différentes animations didactiques et amusantes qui permettent de réfléchir et de s’informer sur les « positives attitudes » à adopter pour profiter pleinement de la fête. Des thèmes tels que l'abus d'alcool, les effets de la drogue, les risques liés aux pratiques sexuelles, les nuisances sonores mais aussi aux gestes qui sauvent seront abordés.

Les réthos, au travers du salon de la sécurité routière, pourront vivre l’expérience d’un simulateur de conduite et d’une voiture-tonneau. Nouveauté pour eux cette année, ils entendront les témoignages de parents d’enfants, ados et jeunes adultes victimes d’accidents de la route. Une autre manière, très concrète, d’appréhender les risques.

Au salon de la prévention, les 5ème quant à eux, seront invités à circuler entre différents stands tenus par le SASER (Service de Santé Affective, Sexuelle et de Réduction des Risques), les pompiers de la zone NAGE, l’Académie de police, la police provinciale ainsi que nos partenaires Inforjeunes et Excepté jeune :

  • le jeu « Roméo et Juliette » (Infor Jeunes)

  • le jeu « parcours du bourré » (Excepté jeunes)

  • l’Académie de police

  • les premiers secours (zone de secours Nage)

  • le jeu « à quoi Saser ? » (SASER)

  • le « jeu de la grenouille » (SASER)

  • le jeu « l’amour en jeu »

  • borne à selfies

Volontairement, afin de mieux conscientiser les jeunes, ces activités seront résolument interactives.

Au total c’est près de 740 élèves qui ont répondu présents cette année soit une belle évolution pour cette manifestation qui accueillait moins d’élèves les années précédentes.

Dès le vendredi soir et tout au long du week-end, le concept se poursuit donc sous le chapiteau du Comité Central de la Wallonie, sur la Place d’Armes, où une animation du SASER est proposée. Les participants auront le droit d’accéder à la borne à selfie et de repartir avec leur photo personnalisée aux couleurs de Label Fête. Aussi, des milliers de bouchons d’oreilles, préservatifs, folders, etc. seront distribués aux guindailleurs sous le chapiteau et de façon itinérante.

En ma qualité de Députée provinciale en charge de la Santé publique, je ne peux que me réjouir de l’engouement qu’a reçu ce projet tant au niveau de nos services que de nos partenaires ainsi que de la Wallonie qui nous soutient aussi tant en matière de Santé publique que de Sécurité routière.

Je souhaiterais féliciter chaque membre de ce partenariat fructueux entre la Province de Namur, le Comité Central de Wallonie et les services du Gouverneur, avec la collaboration de l'Académie de Police, la zone de police de Namur, les a.s.b.l. Infor Jeunes et Excepté Jeunes, avec l'adhésion des Comités de Quartiers et le soutien de la Wallonie.

En espérant que, grâce à cette sensibilisation envers les jeunes et les moins jeunes, nos fièsses seront encore plus belles. D’ores et déjà, je vous souhaite de bonnes fêtes de Wallonie!

#DéputéeLazaron #genevièvelazaron #wallos #namur #fêtesdewallonie #provincedenamur #CCW #comitécentraldewallonie #académiedepolice #zoneNAGE #pompiers #sécurité #SASER #ProvincedeNamur #fête #guindaille #risques #fêtard #labelfête #bellefête #labellefête

© 2020 Geneviève Lazaron

  • Facebook Genevieve Lazaron
  • YouTube Genevieve Lazaron
  • Instagram Genevieve Lazaron